Actualités


Travaux soutenus par la fondation

Direct validation of aptamers as powerful tools to image solid tumor. Martínez O, Bellard E, Golzio M,...
Publié le 28-10-2015
>> Lire plus...

>> Toutes les actualités

La recherche > Les projets soutenus > HF-LYMPHOSENSING

Identification et caractérisation de lymphocytes B et lymphomes à l’aide d’une analyse hyperfréquence non invasive et sans marqueur

Publié le 23-01-2012

Coordinatrice : Katia Grenier
Projet financé en 2012
Photographie d’un biocapteur par onde HyperFréquence

 

Contexte

Les études préliminaires ont consisté à rechercher les signatures électriques à haute fréquence (HF) d’échantillons biologiques vivants (différentes biomolécules, différentes cellules en culture, dans différents états et à différentes concentrations).
La méthode d’analyse ne nécessite ni marqueur, ni réactifs, ni même d’étape de préparation.
 

Objectif

Ce projet vise à appliquer une technique d’analyse physique basée sur des ondes électromagnétiques HF à la discrimination non invasive de lymphocytes B normaux issus de sujets sains et de patients porteurs de lymphomes. L’évaluation en temps réel de l’influence de l’environnement (agents thérapeutiques, autres cellules, ...) est prévue à plus long terme.
Les possibilités de cette technique en termes de détection, quantification de signatures biologiques seront évaluées.
Après l’identification de signatures électriques HF spécifiques d’échantillons biologiques, l’augmentation de la complexité structurale des différentes biomolécules à étudier, d’abord isolées puis dans des mélanges, … jusqu’à parvenir à la cellule entière, devrait faciliter la compréhension de ces signatures. Les mesures et analyses fourniront de nouveaux paramètres à l’échelle cellulaire et moléculaire, représentatifs d’une signature cellulaire spécifique.
Le suivi en temps réel de différents événements biologiques, la croissance cellulaire ou l’apoptose chimio-induite, constitue la prochaine application de cette technique. L’évolution des lymphomes étant dépendante des cellules dont ils dérivent, une détection précoce et rapide du type de cellules impliquées devrait permettre des applications pour le diagnostic de cancers et des thérapies personnalisées.
 

Mots clés

Electronique à haute fréquence, Détection micro-ondes, Biologie cellulaire, Lymphome, Microfluidique, BioMEMS
 

Financement accordé : 90.000 €

  • Fonctionnement
  • Missions
 

Equipes participant au projet

  • Katia Grenier : High Frequency and Fluidic Micro and nanosystems (MH2F), LAAS-CNRS
  • Mary Poupot : Therapeutic immunotargetting of B cell tumours, CRCT-U1037


© Copyright La fondation RITC | Mentions légales | Plan du site