Actualités


Travaux soutenus par la fondation

Direct validation of aptamers as powerful tools to image solid tumor. Martínez O, Bellard E, Golzio M,...
Publié le 28-10-2015
>> Lire plus...

>> Toutes les actualités

La recherche > Les projets soutenus > Cancer du sein

Nouvelles pistes des traitements hormonaux et thérapeutiques ciblées dans les cancers du sein

Publié le 07-10-2009

Coordinatrices : Sophie Doisneau-Sixou et Florence Dalenc
Projet financé en 2008-2010

 

Technique de « Tissue MicroArray » : une même lame (A) permet l’analyse immunohistochimique simultanée des coupes de biopsies de 30 à 100 patientes (B) pour identifier des marqueurs potentiels, pronostiques ou thérapeutiques (C).
 

Le contexte

La valorisation des biothèques est essentielle pour l’identification de nouveaux marqueurs prédictifs de la réponse aux traitements et du risque métastatique, et de nouvelles cibles thérapeutiques dans des sous-groupes définis de cancers du sein.
Le programme soutenu vise une exploitation optimale des biothèques. De plus, le développement de modèles originaux (3D et murins) devrait permettre de définir des stratégies thérapeutiques ciblées par la découverte de nouvelles molécules, l’association de molécules et l’analyse de leurs mécanismes d’action.
Pour 2/3 des femmes ayant un cancer du sein hormono-dépendant, apparaissent des résistances primaires ou secondaires aux traitements hormonaux. Il faut donc développer des thérapies anti-hormonales originales, ou les utiliser en association avec d’autres molécules. Le pronostic est plus défavorable pour des patientes présentant une tumeur non hormono-dépendante.
Les cliniciens du réseau ont développé des partenariats avec des industries pharmaceutiques pour des projets cliniques originaux et ont créé une tumorothèque en 2001. A présent, la stratégie essentielle est de faciliter le développement des combinaisons de molécules (antiœstrogènes, inhibiteurs de récepteurs à activité tyrosine kinase et anticorps thérapeutiques) pour lever ou retarder la résistance des tumeurs traitées.
 

L’objectif

L’objectif est d’allonger la période d’hormono-sensibilité des tumeurs mammaires en comprenant les mécanismes du dialogue entre facteurs de croissance et oestrogènes, et en menant des études cliniques d’association des anti-hormones avec des thérapeutiques ciblées.
Le projet vise donc à mettre à disposition du réseau une expertise de l’analyse des tumeurs (protéines en IHC des « Tissu MicroArray », ARN en RT-PCRq, amplifications géniques en FISH et CISH) pour optimiser l’analyse biologique des tumeurs et l’identification de facteurs pronostiques de réponse thérapeutique lors des essais cliniques.
 

Mots clés


Cancer du sein, hormono-sensibilité, anti-oestrogènes.

Financement accordé

  • Contrat de technicien - Chantal Silvagni (réalisation d’une banque annotée de « Tissue Macro Array » (TMA)
  • Animation scientifique du réseau

Liste des équipes participant au projet

Approches fondamentales et précliniques :
Valorisation anatomopathologique, biologique et pharmacologique des études cliniques :
  • M. Lacroix-Triki Institut Claudius Regaud
  • E. Chatelut EA3035, Institut Claudius Regaud
  • B. Monsarrat  CNRS UMR5089 - IPBS, Plate-forme protéomique GénopoleToulouse
Start-up :  
 


© Copyright La fondation RITC | Mentions légales | Plan du site